POURQUOI UN PLAN D’ÉCRITURE

POURQUOI UN PLAN D’ÉCRITURE

24 avril 2019 0 Par Diane Gingras

UN CASSE-TÊTE

Tu as trouvé ton «Pourquoi», ta raison personnelle d’écrire un roman. Tout comme le grand Stephen King, tu as ton motif. Maintenant tu as besoin d’un plan à suivre pour l’écrire.

« Écrire n’a rien à voir avec gagner de l’argent, devenir célèbre, draguer les filles ou se faire des amis. En fin de compte, écrire revient à enrichir la vie de ceux qui liront vos ouvrages, mais aussi à enrichir votre propre vie. »
Extrait de « Écriture, Mémoires d’un Métier »

Stephen King

Un plan d’écriture va t’aider à placer les morceaux du casse-tête au bon endroit dans l’histoire. Quand on regarde un casse-tête dans sa boîte, il est impossible de savoir à quoi il ressemble une fois terminé. Heureusement une image sur la boîte est là pour te renseigner sur le produit final. C’est plus clair quand tu as devant tes yeux les morceaux pêle-mêle et le résultat à atteindre.

Un plan à suivre

Un plan d’écriture va jouer le même rôle. C’est la base sur laquelle repose l’équilibre et la logique de ton roman. Ce qui fait que tu vas prendre chaque idées et les organiser en chapitres.

Un bon enchaînement

Tu vas t’en servir quand tu écris ton histoire pour donner un sens plausible au déroulement des actions. Bien sûr ça ne veut pas dire que tes chapitres vont être rectilignes et monotones. Seulement que ce que tu as dans la tête va être mis sur papier. Le plan d’écriture te permet de voir le résultat dans son ensemble comme pour le casse-tête.

s’énonce clairement

Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément.

Nicolas Boileau

CARTE MENTALE

Plusieurs méthodes existent pour se concocter un bon plan d’écriture. Elles sont toutes efficaces et il suffit de trouver la bonne pour soi. Il y a la carte mentale comme Chandler Bolt nous explique dans son livre «Published». Ce qui est à mon avis une bonne approche pour bien débuter. L’auteur l’explique en détails dans le chapitre 5 : «The magic of mind mapping». Je l’ai utilisée l’an passé et cela m’a permis de planifier les séquences de mon roman. Chacun a ses goûts et ils ne sont pas à discuter. Moi elle m’a beaucoup aidée. Qui sait peut-être vous conviendra-t-elle à vous.

ATELIERS D’ÉCRITURE

Atelier d’écriture

De son côté Sarah Bigourdan utilise une technique différente avec le même but en tête. Dans son atelier d’écriture elle nous propose de faire un plan sommaire de notre livre en trois sections. L’exposition, l’intrigue et la chute ou transformation. Ces parties déterminent les personnages, leurs actions et l’évènement final du roman. Et on complète avec l’élaboration du contenu de chaque chapitre.

DOMINOS ET CHÂTEAU DE CARTES

Présentement je peine à réécrire mon dernier roman. Réécrire signifie qu’il est déjà écrit au complet et j’ai de la difficulté à le penser autrement. Les chapitres se suivent et ne sont pas bien enchaînés. J’ai l’impression que si je change un chapitre les autres vont tomber comme des dominos bien alignés. Ça me fait peur. Je vais me retrouver devant un château de cartes prêt à s’écrouler. À plusieurs reprises j’ai changé ce que serait le premier chapitre pour qu’il soit accrocheur. Comme résultat j’ai un peu perdu le fil conducteur. Et pire encore, des éléments importants ne pouvaient plus exister. Je m’enfonce et je dois trouver une solution, c’est devenu du sable mouvant.

SYNOPSIS

Ce problème m’a amenée à aller fouiller dans mes documents de l’an passé concernant mon autre roman. J’ai découvert que j’avais écrit un synopsis sans même savoir ce que c’était. Une situation s’était présentée et m’avait donné une idée de roman. J’ai aussitôt mis le tout sur papier. En quatre pages j’ai écrit le déroulement complet de mon roman. Du début à la fin en passant par les détails les plus importants du coeur de mon livre. Ce synopsis m’a servi à avoir une suite intelligente et à me repérer au besoin.

LA SOLUTION

Ma solution est trouvée, je n’ai qu’à écrire le synopsis comme je l’ai fait pour l’autre livre et suivre le conseil de Sarah Bigourdan : « À l’étape de la réécriture, assure-toi que la forme serve le fond». Je vais l’appliquer au pied de la lettre. C’est le bon moment pour parfaire mes phrases. Un fois les morceaux de casse-tête placés au bon endroit, je pourrais me pencher plus sérieusement et avec plaisir sur la réécriture.

PRIMORDIAL

La seule chose que je regrette maintenant c’est de ne pas l’avoir fait au départ. Je te conseille fortement d’écrire ton synopsis au tout début pour bien assembler les pièces du casse-tête. C’est essentiel même primordial, tu ne le regretteras jamais.

Écrivainement vôtre

Diane Gingras

Copyright© Jeter-l-encre.com 2019 |all rights reserved 2019

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •